Chargement

PÉNAL : Expertise et respect du contradictoire

Posté le : 24/07/2017

Un homme, condamné pour violences, conteste cette décision. A l’appui de sa démarche, il tente d’obtenir l’annulation du rapport d’expertise médicale de la victime, faute pour l’expert commis de l’avoir convoqué à ses opérations. En vain. Si le juge doit, en toutes circonstances, faire observer et observer lui-même le principe de la contradiction (article 16 du Code de procédure civile), le prévenu ne peut prétendre être présent lors de l'examen médical de la victime par l'expert, compte tenu du caractère intime de la consultation.

https://www.legifrance.gouv.fr/affichJuriJudi.do?oldAction=rechJuriJudi&idTexte=JURITEXT000035074912&fastReqId=241132371&fastPos=1

Autres articles

Preuve contraire : un seul témoignage suffit

Verbalisé pour avoir téléphoné au volant de sa voiture, un homme est condamné à 375 € d’amende

Lire la suite

De l’obligation de motiver les peines

Un homme est condamné en appel pour abandon de famille à 4 mois d’emprisonnement avec sursis et mise à l’épreuve.

Lire la suite

Non au Fichier des empreintes génétiques

Saisie par un manifestant qui avait refusé un prélèvement d’empreintes génétiques, la Cour Européenne des droits de l’Homme vient de condamner la France...

Lire la suite

Placement sous surveillance judiciaire

Un homme est condamné à la peine de 15 ans de réclusion criminelle pour assassinat. Dix ans plus tard, le procureur de la République saisit le Tribunal...

Lire la suite

Réparation du préjudice moral des détenus

Après son incarcération en maison d’arrêt, un homme saisit la justice afin d’obtenir la condamnation de l'État à lui verser la somme de 4 900 € en réparation du préjudice moral qu’il a subi, eu égard à ses conditions de détention.

Lire la suite

Le prévenu doit toujours parler le dernier

Un individu est condamné à 18 amendes de 300 €.

Lire la suite