Chargement

Droits du mineur en garde à vue

Posté le : 22/01/2018

Depuis le 1er janvier 2017, tout mineur gardé à vue doit obligatoirement être assisté par un avocat dès le début de la mesure Or, dans cette affaire, un jeune homme de 16 ans avait été placé en garde à vue à 8 h 05. L’avocat de permanence avait été avisé de cette mesure à 8 h 15 et les enquêteurs avaient procédé, de 10 h 15 à 11 h 20, à une première audition en l’absence de l’avocat. Pour sa défense, le mineur avait alors déposé une requête en annulation de cette audition. En vain. Au visa de l’article 63-4-2 du Code de procédure pénale qui fixe un délai de carence, la Cour de cassation considère que les enquêteurs conservent la possibilité de procéder, 2 heures après le début de la mesure, à une première audition du mineur sans l’assistance de son avocat qui a été avisé.

La décision de justice

Autres articles

Mineur : audition obligatoire des parents

Poursuivis pour des faits d’agressions sexuelles aggravées, deux mineurs écopent, chacun, d’un avertissement solennel.

Lire la suite

Violences sexistes : projet de loi annoncé

Le gouvernement vient d’annoncer le lancement d'une consultation publique en vue de présenter au Parlement un projet de loi...

Lire la suite

Droit à un procès dans un délai raisonnable

Après avoir été entendue comme témoin (donc sans avocat) plusieurs fois en 1998 puis mise en examen...

Lire la suite

Le Fichier des antécédents judiciaires censuré !

Par une décision en date du 27 octobre 2017, le Conseil constitutionnel retient qu’en privant les personnes mises en cause dans une procédure pénale....

Lire la suite

Le prévenu doit toujours parler le dernier

Un individu est condamné à 18 amendes de 300 €.

Lire la suite

L’absence des parties civiles importe peu

Un individu, condamné à vingt ans de réclusion criminelle, se pourvoit en cassation.

Lire la suite