Chargement

Caution, attention aux cas d’invalidation

Posté le : 19/02/2018

Sous peine de nullité, la personne qui s'engage doit faire précéder sa signature de la mention manuscrite suivante : « En me portant caution de X dans la limite de la somme de …, couvrant le montant du principal, des intérêts et, le cas échéant, des intérêts de retard et pour la durée de …, je m'engage à rembourser au prêteur les sommes dues sur mes revenus et mes biens si X n'y satisfait pas lui-même » (articles L 331-1 et L 343-1 du code de la consommation). Le cautionnement d'un dirigeant de société au profit d'une banque est annulé car, sur l'acte, il était seulement indiqué qu'il se portait « caution de 240 000 € », au lieu de « caution de la société X dans la limite de la somme de 240 000 € ». Les omissions de l'indication du débiteur principal, des termes « dans la limite de » et de plusieurs conjonctions de coordination articulant le texte et lui donnant sa signification vont au-delà du simple oubli matériel, juge la haute juridiction. Ces irrégularités affectent le sens et la portée de la mention manuscrite obligatoire.

Cass. com. 10 janvier 2018, n° 15-26324

Autres articles

Transaction pénale : modalités précisées

Un décret est venu insérer dans le Code de procédure pénale plusieurs dispositions définissant les conditions selon lesquelles un officier de police judiciaire peut, avec l'autorisation du procureur de la République, proposer à des personnes ayant commis certains délits ou contraventions,

Lire la suite

L’absence des parties civiles importe peu

Un individu, condamné à vingt ans de réclusion criminelle, se pourvoit en cassation.

Lire la suite

Huis clos de droit pour certaines victimes

Les dispositions du 3ème alinéa de l'article 306 du Code de procédure pénale qui permettent à une victime ...

Lire la suite

Responsabilité pénale d’un mineur de 5 ans

Des parents, souhaitant échapper aux sanctions du Code de la route, avaient pris l’initiative d’immatriculer

Lire la suite

L'employeur peut se constituer partie civile

Un salarié d’une compagnie aérienne est condamné pour des faits de harcèlement moral et sexuel...

Lire la suite

Le Fichier des antécédents judiciaires censuré !

Par une décision en date du 27 octobre 2017, le Conseil constitutionnel retient qu’en privant les personnes mises en cause dans une procédure pénale....

Lire la suite