Chargement

Pourquoi il ne faut pas entasser des encombrants sur son terrain

Posté le : 09/04/2018

Dans l’affaire qui était soumise à la haute juridiction, les propriétaires d’une maison avaient entreposé à différents endroits de nombreux encombrants particulièrement inesthétiques (w.-c. « avec présence d’excréments », fauteuil en skaï, carcasse de réfrigérateur, banquette déchirée, bouteille de gaz, rouleau de grillage). La cour d’appel de Limoges avait condamné les propriétaires indélicats à indemniser leurs voisins (dommages et intérêts de 500 €). Le fait que ces divers objets soient « visibles par leur proximité » suffisait, selon les magistrats, à caractériser le trouble anormal de voisinage. Ce que confirme la Cour de cassation.
Cass. 3eciv., 8 mars 2018, n° 17-10315

Autres articles

L’absence des parties civiles importe peu

Un individu, condamné à vingt ans de réclusion criminelle, se pourvoit en cassation.

Lire la suite

L'employeur peut se constituer partie civile

Un salarié d’une compagnie aérienne est condamné pour des faits de harcèlement moral et sexuel...

Lire la suite

Mineur : audition obligatoire des parents

Poursuivis pour des faits d’agressions sexuelles aggravées, deux mineurs écopent, chacun, d’un avertissement solennel.

Lire la suite

Transaction pénale : modalités précisées

Un décret est venu insérer dans le Code de procédure pénale plusieurs dispositions définissant les conditions selon lesquelles un officier de police judiciaire peut, avec l'autorisation du procureur de la République, proposer à des personnes ayant commis certains délits ou contraventions,

Lire la suite

Le prévenu doit toujours parler le dernier

Un individu est condamné à 18 amendes de 300 €.

Lire la suite

Le Fichier des antécédents judiciaires censuré !

Par une décision en date du 27 octobre 2017, le Conseil constitutionnel retient qu’en privant les personnes mises en cause dans une procédure pénale....

Lire la suite