Chargement

Non-représentation d’enfant : lourde sanction

Posté le : 17/06/2019

Dans le cadre d’une procédure de divorce d’un couple franco-libanais parents d’un jeune garçon, le juge aux affaires familiales avait accordé au père un droit de visite et d’hébergement pouvant s’exercer au Liban pendant les vacances scolaires. Arguant d’un risque d’enlèvement, la mère avait ensuite systématiquement empêché son ex-mari de voir leur fils. Déclarée coupable du délit de non-représentation d’enfant, cette dernière fut condamnée à une peine d’un an d’emprisonnement dont 6 mois assortis du sursis avec mise à l'épreuve. Pour la Cour de cassation, cette décision n’est pas contraire à la Convention des droits de l’Homme et du citoyen en ce que la nature et la gravité des faits poursuivis, notamment au regard de l’obstination dont a fait preuve la mère, sont de nature à justifier une peine de prison ferme, toute autre sanction étant manifestement inadéquate. 

Autres articles

Responsabilité pénale d’un mineur de 5 ans

Des parents, souhaitant échapper aux sanctions du Code de la route, avaient pris l’initiative d’immatriculer

Lire la suite

Huis clos de droit pour certaines victimes

Les dispositions du 3ème alinéa de l'article 306 du Code de procédure pénale qui permettent à une victime ...

Lire la suite

Le Fichier des antécédents judiciaires censuré !

Par une décision en date du 27 octobre 2017, le Conseil constitutionnel retient qu’en privant les personnes mises en cause dans une procédure pénale....

Lire la suite

Cours d’assises et enregistrement des débats

Une femme, condamnée à 30 de réclusion criminelle pour tentative d’assassinat et assassinat, reproche aux juges ...

Lire la suite

Transaction pénale : modalités précisées

Un décret est venu insérer dans le Code de procédure pénale plusieurs dispositions définissant les conditions selon lesquelles un officier de police judiciaire peut, avec l'autorisation du procureur de la République, proposer à des personnes ayant commis certains délits ou contraventions,

Lire la suite

La CNDA reconnait les persécutions dont sont victimes certains ressortissants soudanais d’origine ethnique Salamat

La Cour Nationale du droit d’asile accorde le bénéfice du statut de réfugié à un ressortissant soudanais ...

Lire la suite